De la thérapie au bien-être, comment consommer le chanvre ?

De nombreux pays dans le monde se sont déjà faits à l’idée : le cannabis est un marché qui rapporte et qu’il vaut mieux contrôler. Pourtant, au-delà de la question économique qui peut motiver certains acteurs, c’est aussi des opportunités médicales et humaines que le secteur du chanvre permet de saisir. En France, entre soins thérapeutiques et produits bien-être, où le chanvre se positionne-t-il ?

Premiers pas vers le cannabis thérapeutique en France

C’est une annonce faite en 2020 : le cannabis thérapeutique sera exploré en France. Cela se fera selon des conditions très précises. Un calendrier défini, des patients choisis, des centres spécifiques. Le gouvernement est très strict dans son application de cette phase de test. L’idée, après tout, est bien de légaliser le cannabis à l’usage thérapeutique sur l’ensemble du territoire.

Ce projet, longtemps en réflexion, a finalement eu le feu vert pour son entrée en vigueur à partir de mars 2021. Depuis, une sélection de Français est donc suivie par des professionnels. Les effets de leur prescription de médicaments au cannabis sont évalués. L’intérêt se porte notamment sur des soins palliatifs ou encore les scléroses en plaques.

Cette phase d’essais cliniques, sur deux années, permettra ainsi de juger l’implémentation de leur usage à l’échelle nationale. L’étude, en effet, ne vise pas à vérifier les effets qui sont déjà avérés par la science internationale. C’est, plutôt, l’idée de créer une filière du chanvre thérapeutique français. D’ici à ce que la mise en place se fasse, toutefois, d’autres acteurs n’ont pas tardé à dynamiser un autre secteur du chanvre. Le CBD, plus populaire que jamais.

Les alternatives bien-être légales : les produits au CBD

De plus en plus d’études s’intéressent à ce composant du chanvre. Le CBD, après tout, assure un nombre de bienfaits importants. À tel point que, rapidement, la Commission européenne légalise la cultivation du cannabidiol en soulignant ses bénéfices. Aussi, bien que la France souhaitait temporiser le CBD, l’institution européenne l’a bien vite rappelée à l’ordre. De telle sorte qu’aujourd’hui, dans les boutiques et les rues françaises, les produits au CBD se sont énormément popularisés.

Il n’est pas anodin d’en trouver en parapharmacie comme dans des cosmétiques. Chaque secteur trouve facilement un avantage à l’utilisation du CBD. Les personnes souhaitant profiter des bienfaits du cannabidiol peuvent ainsi piocher dans le catalogue de spécialistes, qui proposent de l’huile comme des fleurs de CBD de qualité. Le produit choisi et son moyen de consommation dépendront alors des effets bien-être souhaités et de leur rapidité.

Quels sont les bienfaits du CBD sur le corps et l’esprit ?

Lorsque le CBD et le THC sont découverts, c’est tout un système inédit de l’organisme qui est révélé. Le système endocannabinoïde, auquel répond des composants présents dans la plante, a une communication assez large avec de nombreuses zones du corps, dont l’activité neuronale. Longtemps, le CBD est pourtant délaissé au profit du THC. Cette molécule fascinait pour ses effets psychotropes. Toutefois, le cannabidiol reprend peu à peu de l’importance au cœur de la recherche. Ceci est notamment dû à ses nombreux bienfaits.

Cette molécule du chanvre porte, en effet, des messages qu’elle transmet aux récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde. Elle agit, par exemple, sur l’activité cérébrale qu’elle participe à calmer. C’est un bienfait clé pour les individus qui souffrent de troubles de l’anxiété ou de l’insomnie, notamment. De même, les propriétés relaxantes du CBD assurent au corps de se détendre. Si cela participe à réduire le stress, ce bienfait se couple aux bénéfices anti-inflammatoires du CBD. Ces derniers assurent, en prime, des effets positifs sur les douleurs articulaires.

Tout type d’individus consomme ainsi du CBD sous plusieurs formes. La molécule est vendue légalement en France dans des produits de fabrication européenne. Il faut pour cela que le chanvre affiche un taux de THC bien inférieur à 0,2 %. Les fleurs de CBD, par exemple, s’infusent en tisane. Les effets se déclenchent alors quelques heures plus tard, assurant une bonne nuit de sommeil. L’huile de CBD, encore, peut se consommer par voie sublinguale. De cette façon, la molécule est rapidement assimilée par les muqueuses. Les bienfaits du CBD sont alors quasi-instantanés.

Qu’en est-il du chanvre dans le reste du monde ?

Le chanvre a été étudié pour la première fois en détail dans les années 60 et 70 par Raphael Mechoulam. Des études, deux composants principaux ressortent : le CBD et le THC. L’un non-psychotrope, l’autre encore aujourd’hui considéré illégal par la majorité des pays du monde. Pourtant, par un nombre d’essais cliniques et d’études de plus en plus grandissants, les bénéfices de ces composants ne semblent que se faire plus grands.

Le THC, même, selon son dosage, selon sa combinaison avec d’autres éléments, aurait des propriétés à explorer. Les essais thérapeutiques au cannabis ne tardent donc pas. Des pays comme les Etats-Unis et le Canada, par exemple, prennent le dossier à pleine main et investissent dans la recherche. Des premiers comptes-rendus sont positifs, notamment sur des maladies articulaires ou des syndromes épileptiques.

Le cannabis, alors, est reconnu d’utilité médicale par l’ONU. Quand le Canada fait le premier pas, autorisant le cannabis, le pays à la pomme légalise aussi, état après état. En France, si les choses ont été bien plus longues à se mettre en place, l’avenir devrait être plus florissant pour le chanvre et ses composants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents