Rénovation globale d’une maison : un projet éligible à des primes ?

À l’ère où l’écologie prend de l’ampleur, il est plus qu’important de changer la manière de consommer. Dans cette optique, vous pouvez par exemple envisager des travaux de rénovation globale au sein de votre habitat. Une rénovation énergétique demande toutefois un budget assez conséquent puisqu’il s’agit d’un projet de grande envergure. Pour vous aider, l’État a mis en place un système de primes pour financer vos travaux. Quels sont les projets de rénovation globale éligibles à des primes ?

Rénovation globale d’une maison : les aides financières

La rénovation globale d’une maison consiste à réaliser des travaux permettant de changer et d’améliorer tous vos équipements actuels (chauffage, ventilation, isolation thermique…) par des équipements plus performants. En plus de faire un geste responsable pour la planète grâce à la rénovation globale, vous ne bénéficiez pas seulement d’une performance énergétique optimale. Vous réalisez aussi d’importantes économies d’énergie.

Pour réaliser ces économies, les aides financières représentent ainsi des subventions octroyées par le gouvernement pour récompenser ces travaux réalisés dans le but d’améliorer la consommation énergétique de votre maison. Les aides financières se répartissent en deux points.

Le coup de pouce CEE

Le coup de pouce CEE est l’une des solutions mises en place par le gouvernement pour financer la rénovation énergétique des ménages. Son objectif est de donner un certain gage pour que les ménages revoient l’efficacité énergétique de leurs habitations. Afin de pouvoir sauter le pas, des travaux sont à prévoir, notamment concernant l’isolation thermique de la maison et le système de chauffage.

Le passage vers la révolution et la rénovation énergétique est soutenu et récompensé. Cette récompense concerne des projets d’amélioration de la consommation d’énergie. Il s’agit notamment de tous les projets qui vont permettre de baisser de moitié la consommation de chaque ménage. Le coup de pouce CEE va aussi soutenir toute procédure orientée vers l’utilisation des énergies renouvelables. Pour en bénéficier, chaque projet fait l’objet d’un audit et d’un contrôle de réalisation des travaux. Pour être éligibles, vos travaux doivent permettre de réaliser au minimum 55 % d’économies d’énergie.

Vous envisagez d’effectuer des travaux de rénovation globale ? Vous souhaitez profiter d’un logement plus agréable ? De nombreuses entreprises peuvent vous accompagner. En faisant appel à des professionnels certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement), vous bénéficierez d’un savoir-faire technique sans égal. Mieux encore, vos travaux se feront dans les règles de l’art.

MaPrime Rénov’

Il s’agit de la nouvelle version du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) depuis janvier 2020. Cette subvention distribuée par l’ANAH (Agence nationale pour l’habitat) se démarque par sa forte accessibilité. En effet, cette proposition se trouve être valable pour les propriétaires, l’ensemble des propriétaires et les personnes en copropriété. Ils peuvent tous bénéficier de cette aide en faisant des efforts sur la rénovation énergétique.

MaPrime Rénov’ utilise une échelle de couleur pour ses bénéficiaires :

  • Bleu : cela concerne les ménages se trouvant dans des situations de précarité ;
  • Jaune : les ménages modestes sont concernés par cette aide ;
  • Violet : destinée aux ménages à revenus intermédiaires ;
  • Rose : pour les ménages à revenus élevés.

Cette aide concerne tous les travaux de rénovation énergétique d’un logement, que ce soit des travaux d’isolation, de chauffage ou encore un audit énergétique. Le plafond se limite à 20 000 € et pour une durée de 5 ans au maximum.

Rénovation globale d’une maison : les travaux d’efficacité énergétique

Les primes de rénovation énergétique reposent sur des travaux spécifiques qui sont tous éligibles aux primes proposées par l’État.

L’isolation thermique

Les travaux d’isolation thermique rendent votre logement moins énergivore tout en bénéficiant d’un certain confort. Il a été démontré qu’une maison bien isolée consomme moins d’énergie pour le chauffage. Pour réduire votre consommation énergétique, vous devez de ce fait optimiser l’isolation de votre maison.

Pour éviter les déperditions de chaleur, préconisez par exemple des travaux d’isolation des combles, des planchers, des murs et des menuiseries. Une fois tous ces points traités, choisissez un système adapté à votre nouvelle consommation.

Le chauffage

La règle est simple : plus un système de chauffage est vieux, plus il consomme de l’énergie. On parle d’une surconsommation qui pourrait doubler (voire tripler) votre facture par rapport au début de son installation. À ce stade, il est temps de le remplacer. Plus besoin de revenir vers les vieilles chaudières. Orientez-vous plutôt vers des dispositifs plus révolutionnaires et moins énergivores, comme :

  • Le poêle à bois ;
  • La chaudière nouvelle génération ;
  • La pompe à chaleur ;
  • Un chauffe-eau moins énergivore.

Pour plus d’efficacité, chaque ménage devrait aussi penser à mettre en place un système de régulation. Il optimise la performance du système de chauffage par le biais d’un robinet thermostatique ou d’un thermostat programmable. En investissant dans un tel équipement, vous pourrez économiser jusqu’à 15 % d’énergie. Cela vous permettra de réduire encore plus votre consommation, donc votre facture.

La ventilation

Le système de ventilation doit être bien pensé pour avoir une habitation où il fait bon vivre. Il permet en effet d’avoir un logement parfaitement aéré. Ce sera la condition sine qua non pour éviter que l’humidité prenne le dessus et engendre des maladies. La seule manière de pallier tout cela repose sur l’installation d’un système de ventilation plus performant.

maquette d'une maison sur livres

Rénovation globale d’une maison : les avantages

De plus en plus de ménages font le pas pour s’engager vers cette transition énergétique. Mais pourquoi ? Tout d’abord, en choisissant cette option, tous les travaux feront partie d’un seul et même chantier. De ce fait, il sera plus facile de les gérer. Puisque la rénovation concerne l’ensemble de la maison, vous pourrez également traiter toutes les failles éventuelles. Sur le moyen et le long terme, cela vous permet d’accroître l’efficacité énergétique de votre maison.

La réalisation d’une rénovation globale réduit ensuite le coût. En réalisant les travaux en même temps, les dépenses ne risquent pas de trop grimper. Et bien entendu, cette option de rénovation ajoutera une plus-value à la valeur de votre bien (surtout si vous prévoyez un jour de le revendre ou de le louer). En effet, un logement avec un classement énergétique A et B aura un avantage par rapport aux autres. La raison est simple : il offre un confort non négligeable. Pour réaliser ces travaux, il faut passer par des professionnels certifiés RGE qui sauront mettre aux normes votre domicile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents