Petite fille qui sourit

Que faire quand les dents de lait ne tombent pas ?

Votre enfant est en âge de recevoir des petits cadeaux de La Petite Souris. Il attend avec impatience de perdre ses dents et trouver des pièces et autres surprises dans sa boîte à dents. Toutefois, le temps passe et les dents restent bien en place. Que faire dans une telle situation ?

Comment savoir s’il y a un problème ?

Les enfants ont 20 dents de lait : 8 molaires,  4 canines et  8 incisives. Généralement, elles commencent à tomber vers l’âge de 5-6 ans jusqu’à 13 ans. Ce sont les incisives centrales, les canines et les prémolaires qui tombent en premier vers 6-7 ans. Puis, les deuxièmes molaires chutent vers 11-12 ans. Si, en tant que parent, on observe un retard, cela peut provenir du fait que la dent définitive n’est pas encore formée ou bien qu’elle soit restée incuse dans l’os sous la gencive.

Dans ce dernier cas, il peut y avoir plusieurs causes : mauvais alignement des dents, présence d’une dent surnuméraire ou d’un kyste, manque de place ou choc sur la dent de lait. On diagnostique une dent incluse grâce à une radio panoramique en cas de retard, vers les 6 à 8 ans de l’enfant.

La première dent est tombée et La Petite Souris va se faire un plaisir de venir récompenser votre enfant ! Une fois que la chute des dents débute, il faut veiller à ce qu’elle soit symétrique. En effet, une perte de dent anarchique doit inquiéter. Enfin, s’il ne se passe plus rien pendant plus de six mois, il est nécessaire de consulter un dentiste pour comprendre d’où vient le problème.

Enfin, la FFO (Fédération Française d’Orthodontie) conseille aux parents d’emmener leurs enfants faire une radio panoramique systématique vers 7-8 ans, lorsque les incisives doivent sortir, dans le but de vérifier que les axes d’éruption soient corrects.

Quelles solutions ?

Si vous constatez un retard dans la chute de dents de vos enfants, il convient de vous rendre chez un dentiste. Il effectuera une radio panoramique. En cas de dent incluse, une intervention orthodontico-chirurgicale sera probablement nécessaire. Le chirurgien dentiste procède à l’extraction de la dent de lait, tracte la dent incluse et la repositionne sur l’arcade. En cas d’absence de dent incluse, les dentistes proposent généralement un implant dentaire.

Dans tous les cas, qu’il y ait un retard ou non, il est préférable de consulter un dentiste régulièrement pour faire un bilan. En cas de problème dentaire, il convient de le diagnostiquer au plus vite afin de trouver les meilleures solutions, d’autant plus qu’une dent incluse passe souvent inaperçue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *