Cuisine du monde : quelles recettes pour voyager à Noël ?

Les fêtes de fin d’année sont un moment précieux pour de nombreuses familles. Si tout le monde ne célèbre pas Noël, beaucoup profitent tout de même de cette saison pour retrouver leurs proches autour d’un repas. Traditionnellement célébrée autour d’une dinde de Noël, la fête se décline pourtant très différemment d’un pays à l’autre. À défaut d’avoir l’occasion de faire le tour du monde, un projet difficilement applicable au vu du contexte actuel, pourquoi ne pas faire voyager ses papilles lors du repas de Noël ? 

Comment se fête traditionnellement Noël en France ?

Fête d’origine païenne, reprise par la chrétienté pour célébrer la nativité du Christ, Noël se célèbre bien différemment d’un foyer à l’autre. Pour autant, certains plats sautent rapidement à l’esprit des amateurs de cette fête lorsqu’ils réfléchissent à leurs repas. Certaines traditions, fortement ancrées dans de nombreuses familles, veulent ainsi des menus de Noël très classiques avec de bons aliments du terroir.

De l’entrée au dessert, les familles mettent en avant des produits des régions françaises. Les amateurs de cuisine biologique et authentique, par conséquent, sont gâtés par les propositions faites aux repas de Noël. Le plat classique, sans hésitation, sera la dinde aux marrons. Elle s’accompagne de pommes de terre et autres légumes. Elle aura, souvent, été précédée d’entrées de qualité. Foie gras, coquille saint-jacques, huîtres ou encore saumon fumé se retrouvent sans peine sur les tables de Noël. Au dessert, tout dépendra de sa région. L’incontournable reste la bûche de Noël, qui se décline à tous les goûts.

En Provence, toutefois, ils optent pour 13 desserts, représentant Jésus et ses 12 apôtres. Ils y dégustent alors du nougat, des fruits confits, mais aussi des pâtisseries locales. Le calisson d’Aix, par exemple, régale à Noël. Les amateurs de ces produits n’hésitent pas à se rendre sur les meilleurs marchés de Noël, classés notamment selon leur popularité, afin de se procurer des aliments auprès de producteurs régionaux. Ceux qui se lassent de ces repas traditionnels, toutefois, apprécieront quelques propositions plus originales.

Petit tour des repas de Noël traditionnels d’Europe

Plutôt que de réaliser une énième dinde de Noël, certains amateurs de cuisine du monde se laissent tenter par des recettes venues d’ailleurs. La fête de Noël, en effet, se célèbre dans bien des pays et permet d’adapter facilement les idées de menus. À défaut de se faire un city-break pour les fêtes, pourquoi ne pas réaliser un tour d’Europe en proposant une entrée, un plat et des desserts venus de l’Est comme du Sud ?

En entrée, pourquoi ne pas profiter du savoir-faire des pays de l’Est pour proposer diverses soupes ? En Pologne, par exemple, le repas inclut traditionnellement un bortsch de betterave rouge. Pour la recette, rien de plus simple. Équipé de betteraves, de chou rouge et vert, de concentré de tomates et de bouillon, on place le tout à cuire à feu doux avec un peu de cumin pendant 1 h. Servir avec de la crème et un filet de vinaigre.

Petit détour, pour continuer, par les voisins espagnols. Ces derniers, plutôt que de préparer une dinde en plat de Noël, optent davantage pour de l’agneau. Il réalise ainsi du “cordero al horno”, un agneau cuisiné de telle sorte qu’il fond en bouche. Le morceau est choisi des jours à l’avance, afin de se réserver le meilleur bout d’agneau possible. Pour le préparer, c’est au vin, au laurier, à l’huile, à l’ail et au citron. De quoi ravir les papilles et, par la même occasion, l’odorat.

Pour le dessert, il faudra cette fois traverser la manche pour s’inspirer des voisins britanniques. Ces derniers réalisent, invariablement, leur traditionnel Christmas Pudding, à la longue histoire. C’est un incontournable, qui se sert avec du cognac flambé, pour un côté un peu sensationnel. Préparé avec de la cannelle, des dates, du gingembre ou des noix, cuites à la vapeur de longues heures, ce pudding clôt un repas dans la pure tradition anglaise.

Des États-Unis aux Philippines, des repas de Noël plus originaux

Afin de bouleverser complètement ses habitudes des fêtes, il est possible aussi de s’inspirer de plats venus de plus loin encore. Des pays comme les États-Unis ou les Philippines, en effet, célèbrent également Noël avec grand faste. Les maisons sont décorées, les chorales de Noël font leur show et, comme partout, les repas copieux s’enchaînent. Toutefois, loin de préparer de la dinde accompagnée d’un bon verre de vin, les Américains ou les Philippins optent pour du porc.

Côté États-Unis, en effet, le repas de Noël s’articule autour d’un jambon à l’ananas en plat principal. La dinde, c’est pour Thanksgiving, une célébration fêtée fin novembre. Le combo jambon et ananas peut surprendre, mais l’alliance du sucré-salé plaît énormément. La découverte de cette cuisine américaine en France, toutefois, est sûr de surprendre tous les invités. Un peu comme une pizza hawaïenne. Pour l’occasion, il est même possible de servir de l’egg nogg, une boisson typique des fêtes, à base d’œuf, de crème, de lait, d’épices comme la cannelle, et d’alcool au choix, entre brandy, rhum et whisky.

De l’autre côté du monde, cette fois, c’est le porc frit qui est à l’honneur. Aux Philippines, en réalité, toutes les viandes sont préparées pour le repas de Noël. Les amateurs de bonne viande pourront ainsi se régaler tant de jambon que de poulet et autres préparations. Toutefois, la vraie star de la soirée de Noël, c’est leur recette de Lechon Kawali. Il s’agit, tout simplement, de porc frit le jour de Noël, pour un morceau bien croustillant à déguster avec du riz.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents