Des lettres

Comment reconnaître une police de caractère ?

Identifier une police de caractère, dans un texte ou dans une image, n’est pas évident. Si le fichier n’est pas au bon format, vous n’aurez pas accès à ses informations comme un logiciel de traitement texte. Par ailleurs, les personnages capables d’identifier une police de caractère à l’œil nu sont rares et cela implique de connaître la police avant de chercher à l’identifier. Heureusement, il existe des outils et des techniques pour identifier une police de caractère presque à coup sûr.

Les outils à reconnaissance automatique

La première solution est la plus évidente, mais pas toujours la plus fonctionnelle. Elle consiste tout simplement à utiliser un outil en ligne qui identifie les polices de caractère. Il suffit de téléverser le document où se trouve la police qui vous intéresse. Le logiciel en ligne va scanner le document et identifier les polices qui le composent grâce à sa base de données constamment actualisée.

Tous les logiciels de ce genre ne fonctionnent pas exactement de la même manière. Certains vous demanderont de leur indiquer les zones précises à scanner. Cela permet de réduire les risques d’erreurs. Le logiciel travaille ainsi plus efficacement et s’assure de ne pas identifier des polices qui ne vous intéressent pas.

Cette technique est donc très efficace et très facile à appliquer en se rendant sur des sites comme myfonts.com ou whatfontis.com. Cependant, les erreurs sont monnaie courante. L’une des plus fréquentes, c’est lorsque le logiciel divise en deux des lettres, comme le i qui se trouve séparé de son point. Si vous devez fréquemment identifier des polices de caractères, cette technique peut vous faire perdre du temps et vous agacer.

Les outils de reconnaissance manuelle et morphologique

Une autre solution plus fiable existe, mais elle prend plus de temps. Elle n’est donc pas à recommander si vous passez beaucoup de temps à identifier des polices de caractères. En revanche, elle est très pratique et peut facilement être utilisée en complément d’autres techniques si vous ne parvenez pas à trouver l’identité de la police qui vous intéresse.

La reconnaissance morphologique manuelle se base uniquement sur vous. Un outil très simple vous pose une série de questions sur les détails de la police de caractère. Plus la police est difficile à identifier, plus le nombre de questions sera important. Les questions seront également de plus en plus précises. Le site identifont.com est le plus connu des sites de ce genre.

La première question concerne toujours la présence de « sérif ». Le sérif, c’est la présence de pointes ou de courbures aux extrémités des lettres. Elles sont particulièrement visibles sur le T majuscule. Commencez donc par répondre à cette question, puis répondez attentivement aux suivantes en gardant toujours un œil sur la police que vous essayez d’identifier.

Comment reconnaître une police d’écriture sur un site Internet ?

Il arrive parfois que la police d’écriture qui vous intéresse soit utilisée par un site web. Dans ce cas-là, vous ne pouvez pas télécharger l’image pour identifier la police de caractère comme expliqué précédemment. Il va donc falloir utiliser d’autres techniques. Certaines sont très simples et d’autres nécessitent un peu plus d’imagination.

D’abord, vous pouvez essayer l’identification morphologique manuelle présentée dans le paragraphe précédent. Si vous n’y arrivez pas, vous pouvez essayer de faire une capture d’écran du site Internet pour soumettre l’image à un identificateur automatique de police de caractère. Enfin, vous pouvez aussi essayer de contacter le webmaster du site en question. S’il est disponible et bien disposé, il pourrait tout à fait vous donner ce renseignement rapidement. Enfin, vous pouvez inspecter le code source de la page via votre navigateur pour obtenir ce renseignement.

Néanmoins, si aucune des techniques précédentes ne fonctionne, il existe évidemment une autre astuce spécifiquement adaptée à ce besoin. Certains sites, notamment whatfontis.com, mettent à disposition un bouton spécialement conçu pour ce genre de situation. Vous cliquez dessus, puis vous cliquez sur la zone de la page web qui vous intéresse. Elle sera alors scannée et la police sera identifiée.

Les applications pour identifier une police de caractères sur smartphone ?

Pour finir, abordons le problème de l’identification des polices de caractères quand on n’a qu’un smartphone sous la main. Heureusement, ce qui ressemble d’abord à un handicap s’avère être une formidable opportunité. Les applications de reconnaissance de police de caractères ne manquent pas et elles peuvent être utilisées dans toutes les circonstances. Tant et si bien qu’il est possible de n’utiliser qu’une application pour tous ses besoins.

L’application la plus célèbre sur iPhone et Android s’appelle WhatTheFont, mais les graphistes professionnels en utilisent bien d’autres. Elles fonctionnent à peu près toutes de la même manière. Vous devez prendre en photo une phrase (une capture d’écran fonctionne aussi) et indiquer à l’application le contenu de la phrase. Cela lui permet de reconnaître les lettres, puis d’en identifier la police de caractère.

Qu’est-ce qui fait la qualité d’un identificateur de police de caractères ?

Au-delà de la simplicité d’accès et d’utilisation, la qualité d’un logiciel ou d’une application de reconnaissance de police de caractères tient surtout à la base de données qui alimente ses réponses. Des polices sont créées tous les jours et les bases de données doivent être tenues à jour constamment.

N’hésitez donc pas à utiliser plusieurs services à la fois et à varier leur usage pour toujours trouver les meilleures réponses à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *