Curcuma

Épices : les bienfaits naturels du curcuma sur la santé

Le curcuma, cette célèbre épice venue d’Inde et de Malaisie, est connu pour sa belle couleur jaune foncé et pour son goût. Il cache aussi un autre point positif : il regorge de nombreux bienfaits pour l’organisme. Antioxydant, antiseptique, anti-inflammatoire… Le curcuma possède de nombreuses vertus thérapeutiques. La plante est particulièrement utilisée en médecine naturelle. Très apprécié par les adeptes d’aromathérapie ou de phytothérapie, c’est l’un des antioxydants les plus puissants au monde.

Un puissant antioxydant et anti-inflammatoire

Le curcuma, plus populaire sous sa forme en poudre, peut aussi se présenter en gélules, en boissons et en huiles essentielles. Pour maximiser ses bienfaits, il est préférable de s’orienter vers la production biologique. Ce label représente un gage de qualité sur le marché, car il garantit une culture sans pesticides ou autres produits chimiques dommageables pour la santé et l’environnement. Pour bien choisir son curcuma bio, il faut prendre en compte sa composition, son mode de culture et son origine géographique, sa teneur en curcumine et son rapport qualité-prix.

Le curcuma est composé principalement de curcumine et de curcuminoïdes, des composants antioxydants actifs.  Ils participent activement à éliminer les radicaux libres présents dans notre corps. Ces substances nocives attaquent nos cellules saines, causant une accélération du vieillissement. Les radicaux libres peuvent aussi nous rendre malades. Ils sont d’autant plus présents dans notre organisme avec la prise d’âge, la pollution, le soleil ou encore le tabagisme. En adoptant une alimentation riche en antioxydant, on participe à diminuer leurs impacts.

Les problèmes de peau peuvent aussi être traités par le curcuma, car en plus d’être anti-inflammatoire, il est aussi antibactérien. Appliqué en masque sur le visage, il réduit les rougeurs et diminue les problèmes d’acné. La racine permet, quant à elle, de prévenir et soulager les douleurs. Le curcuma est utilisé depuis des décennies par les médecines traditionnelles (indienne, ayurvédique, chinoise, thaïlandaise et indonésienne) pour remédier aux tendinites, aux lumbagos, à l’arthrose et aux rhumatismes, mais aussi aux inflammations intestinales.

Une meilleure digestion

Très prisée pour ses effets sur le système digestif, l’épice agit sur l’ensemble du processus, de l’estomac jusqu’à la flore intestinale. Le curcuma soulage les maux de ventre liés à une mauvaise digestion : brûlures d’estomac, nausées, sensations de lourdeur, ballonnements, coliques, etc. Il élimine les toxines et cicatrise l’estomac. De nombreuses études ont prouvé son efficacité sur les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin comme la maladie de Crohn. Le curcuma participe à la croissance de bactéries bénéfiques au colon.

Véritable allié pour lutter contre le cholestérol et le diabète, le curcuma aide à réduire le taux de sucre dans le sang en limitant les triglycérides : une catégorie appartenant aux lipides, des graisses essentielles à l’organisme, mais néfastes quand leur taux est élevé. Trop de lipides dans le sang peut être la cause de maladies cardiovasculaires. C’est aussi une épice protectrice et curative pour les pathologies du foie et les troubles hépatiques. Il est depuis longtemps étudié dans les recherches contre le cancer, dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer et les maladies dégénératives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *