Une cigarette cassée sur une e-cigarette

Cigarette électronique : près de 82 % des fumeurs ont arrêté la cigarette grâce au vapotage

La prochaine édition du Mois Sans Tabac débutera dès le 1 novembre et pour une durée de 30 jours. Dans ce contexte, une étude a été menée et a montré que la cigarette électronique est un véritable outil de sevrage tabagique. Selon cette étude, près de 82 % des gros fumeurs de cigarettes classiques auraient arrêté grâce au vapotage.

L’e-cigarette : un outil pour le sevrage tabagique

L’étude a été menée du 15 au 28 juillet 2020 et a elle a réuni un échantillon de fumeurs composé de 6 048 participants. Les participants ont été regroupés en 4 catégories distinctes qui sont les fumeurs, les anciens fumeurs ou vapoteurs, les vapoteurs exclusifs ainsi que les vapoteurs mixtes qui fument la cigarette classique ainsi que l’e cig.

Les résultats ont permis de relever le fait que près de deux tiers des participants seraient fumeurs depuis quasiment 10 ans. Parmi ces fumeurs, environ 70 % auraient réussi à arrêter de fumer grâce à l’utilisation d’une cigarette électronique. Ce chiffre est même monté à hauteur de 82 % pour les gros fumeurs, soit ceux qui fument plus de 10 cigarettes par jour et sur plusieurs années.

Cette étude a été publiée quelques jours avant le lancement du Mois Sans Tabac afin de montrer l’efficacité de la cigarette électronique pour devenir un véritable outil de sevrage tabagique. En effet, on comptabilise près de 3 millions de vapoteurs en France. Ce chiffre pourrait potentiellement expliquer le fait que le pays a vu son nombre de fumeurs considérablement diminué. D’autant plus que cet événement débutera le 1 novembre et a pour objectif d’accompagner les fumeurs qui souhaitent se sevrer du tabagisme.

Pourquoi les fumeurs de cigarettes se tournent vers la cigarette électronique ?

L’étude menée dans le cadre du Mois Sans Tabac a également permis d’analyser les motivations des vapoteurs. D’après les résultats, 49 % des vapoteurs déclarent avoir échangé la cigarette traditionnelle pour l’e-cigarette pour des raisons de santé. Également, 40 % estiment qu’ils utilisent la cigarette électronique comme un véritable outil de sevrage tabagique.

On peut aussi constater que les vapoteurs semblent vouloir diminuer le taux de nicotine que contiennent les e-liquides au fil du temps. En effet, en général, les vapoteurs souhaitent stabiliser ou diminuer la quantité de nicotine qu’ils consomment avec la cigarette électronique. Il est vrai que la consommation des vapoteurs qui ont débuté le vapotage à moins de 6 mg/ml sont stable dans le temps et ceux qui ont commencé à un taux supérieur auraient diminué au cours du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *