Téléphones portables : des utilisateurs de plus en plus jeunes

Selon une étude menée par le cabinet Junior City, 55 % des enfants entre 7 et 14 ans possèdent un smartphone. Un phénomène qui a augmenté de 12 % depuis 2021 et qui semble prendre de plus en plus d’ampleur depuis ces dernières années. A contrario, on observe un certain pourcentage de Français qui n’ont ni smartphone, ni internet à leur domicile. Entre ruée d’une jeunesse connectée et pauvreté en solutions informatiques de certains foyers, zoom sur une France en pleine fracture numérique.

Un téléphone portable dès le CE1

Depuis début 2021, de plus en plus de jeunes et d’enfants auraient un téléphone à portée de main. Selon une étude du cabinet Junior City, 55 % des enfants, entre 7 et 14 ans, possèdent leur propre téléphone portable. Un taux considérable, en augmentation de 12 % par rapport à l’année 2020. Les parents sont aujourd’hui soumis à de fortes pressions de la part de leurs enfants, désireux de pouvoir correspondre avec leurs amis et surfer sur les réseaux en fin de journée. Si les plus jeunes s’intéressent davantage au développement de leurs liens sociaux, les parents sont davantage touchés par les arguments liés à la sécurité des leurs enfants. En effet, offrir un téléphone portable à ces derniers permet aux parents de pouvoir les contacter lors d’imprévus et de s’assurer à chaque instant de leur bien-être.

Selon cette même étude, le smartphone est devenu, au fil du temps, un véritable objet d’émancipation et d’autonomie pour les plus jeunes. Ces derniers l’utilisent essentiellement pour envoyer des sms, jouer à des jeux, regarder des vidéos et consulter les réseaux sociaux. Du côté des parents, le smartphone permet de responsabiliser leurs enfants et de leur accorder un certain niveau de confiance. À savoir qu’en Suède et aux États-Unis, sept enfants sur dix sont aujourd’hui équipés en smartphone et plus précisément en téléphone huawei, la marque la plus plébiscitée au monde, devant Apple.

S’il est normal de voir les parents céder face à la pression et face à l’envie de protéger leurs enfants, il reste important de contrôler les activités de ces derniers. Par ailleurs, le gouvernement appelle à la plus grande prudence quant à la surexposition des enfants aux écrans.

7 % des Français n’ont ni smartphone ni internet à leur domicile

Selon l’INSEE, 7 % de la population française de 15 ans et plus n’ont pas d’accès à internet ni de smartphones. Une fracture numérique inquiétante, d’autant plus depuis le début de la crise sanitaire et la numérisation de plus en plus développée des plateformes administratives française. Ainsi, ces personnes ne peuvent pas accéder à des contenus numériques, aux devoirs de leurs enfants, ou encore aux démarches courantes telles que les impôts, pôle emploi ou l’assurance maladie. Les raisons de cette pauvreté numérique sont liées au manque de connectivité dans la zone habitée par les personnes concernées, mais également à un choix délibéré.

Dans le domaine de la fracture numérique, on peut également citer les personnes âgées qui ont pour la plupart un ordinateur ou un téléphone portable, mais qui n’ont pas les capacités de s’en servir. Selon la Défenseure des Droits, près d’une personne âgée sur quatre, de plus de 65 ans, se heurte à des difficultés pour réaliser des tâches administratives. Des discriminations envers les séniors souffrant d' »illectronisme ». Le sujet avait déjà été abordé par les autorités en 2019, s’inquiétant alors du phénomène du « tout numérique ». À noter que les personnes âgées les plus en difficultés financières sont celles qui se découragent le plus vite face à la difficulté des problèmes administratifs. Ainsi, selon cette même étude, un sénior sur sept abandonne les démarches administratives après s’être heurté à des problèmes informatiques. Un taux préoccupant, pris en considération par le gouvernement mettant notamment en place des cours d’informatique lors d’ateliers dédiés.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents