Robinet qui fuit

Fuite d’eau : qui du locataire ou du propriétaire doit payer les réparations et la surconsommation ?

Les fuites d’eau sont des incidents courants dans les habitations. Le temps de réaction en cas de fuite est très important pour déterminer la cause et stopper les fuites. On peut toutefois se demander qui est responsable et qui doit payer le surplus de consommation.

Le locataire doit déterminer la cause de la fuite d’eau

En cas de dégât des eaux ou de fuite constatée, c’est le locataire qui doit trouver d’où provient le souci. En effet, c’est lui qui occupe le logement et qui doit veiller à son bon fonctionnement. Lorsqu’on n’arrive pas à trouver la cause de la fuite, il est nécessaire de faire appel à des professionnels comme www.fuiterecherche.com. En effet, les plombiers peuvent déterminer les causes de fuites mais ne sont pas toujours suffisamment équipés pour cela.

Les frais de recherche sont généralement pris en charge par l’assurance habitation du locataire (convention IRSI). En revanche, les réparations ne sont pas prises en charge et pour savoir qui paie, il faut déterminer qui est responsable de la fuite d’eau. Si vous êtes locataire, pensez donc à prendre des photos et demandez à l’intervenant chargé de la recherche de bien détailler son rapport quant à la cause.

La cause de la fuite va déterminer qui doit payer

Certaines réparations, appelées réparations locatives, sont à la charge du locataire. En ce qui concerne les fuites d’eau, c’est à lui de s’acquitter de la facture  si :

  • il faut remplacer les joints et les colliers des canalisations d’eau
  • il est nécessaire de nettoyer les appareils sanitaires (calcaire) ou remplacer les tuyaux et flexibles de douche
  • il convient de remplacer les joints, presse-étoupes et clapets des robinets (ou flotteurs et joints cloches des chasses d’eau)

Le locataire a donc tout intérêt à entretenir la plomberie pour éviter les fuites d’eau et les frais de réparation. De plus, dans le cas contraire, il s’expose à une surfacturation de la part de son fournisseur d’eau.

Fuite d’eau et surconsommation

Pour les locataires de maison individuelle, les fuites d’eau sont parfois détectées tardivement, surtout si elles proviennent d’une canalisation enterrée ou extérieure, car le surplus d’eau est absorbé par le sol. Par conséquent, le locataire se retrouve avec une surconsommation d’eau sur sa facture. Dans cette situation, il est possible de demander un écrêtement de facturation sur les redevances d’eau. Si la surconsommation a lieu suite à une fuite dont le propriétaire est responsable, le locataire peut réclamer le remboursement de la somme non écrêtée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *