Le Covid accélère la numérisation des entreprises

La pandémie de coronavirus a rendu cette année particulièrement difficile pour les entreprises. Celles qui n’étaient pas encore passées au numérique ont lourdement encaissé les restrictions exigées pour limiter la propagation du virus. Maintenant mises sur le fait accompli, l’urgence est à l’adaptation, pour mieux rebondir.

Analyser le besoin des TPE/PME

Le ministère de l’Économie, bien conscient des problèmes rencontrés par les entreprises françaises, a décidé d’accorder 3 millions d’euros de financement pour diagnostiquer les besoins numériques des TPE et PME. Une mesure qui s’inscrit dans le cadre du Plan de relance et pilotée par la Direction générale des entreprises (organisme France Num, CCI et CMA). Celle-ci permet à tous les artisans, commerçants et indépendants de bénéficier d’une consultation gratuite sur leurs besoins en termes de nouvelles technologies, d’Internet et de réseaux sociaux. Il suffit pour les professionnels d’en faire directement la demande auprès des chambres consulaires de leurs territoires.

Il n’est plus question pour les PME de se laisser surprendre. La plupart d’entre elles, lors des périodes de confinement, ont compris l’importance de posséder une présence sur le web. Notamment en créant un site Internet pour rester en contact avec leurs clients. En passant par le biais d’une plateforme de netlinking, elles peuvent ensuite permettre à leur site de se positionner favorablement, ce qui aide fortement à limiter une dégringolade brutale du chiffre d’affaires. Le diagnostic numérique intervient justement pour les aider dans ces projets : le processus consiste à déterminer le niveau de maturité numérique de l’entreprise pour ensuite l’aider dans sa transition en mettant en place un plan d’action individualisé et adapté.

Un chiffre ambitieux pour 2021

Avec France Relance et les actions mises en place pour la numérisation des TPE et PME, le gouvernement vise la numérisation d’un million d’entreprises d’ici la fin de l’année prochaine. La mise en place d’un outil, en particulier, devrait accélérer la transition : Digipilote, la première plateforme de gestion opérationnelle à destination des entreprises pour opérer leur transformation digitale. Les CCI se sont engagées de leur côté à réaliser 5 000 diagnostics.

Pour Joël Fourni, président de CMA France, il est important que la relance soit synonyme d’un nouveau départ pour les entreprises et pour l’économie globale. Le passage au numérique des TPE et PME devrait améliorer significativement la compétitivité des entreprises française et, par la même occasion, le maintien des emplois. Aujourd’hui, seules 71 % des PME dans le pays disposent d’un site web et 15 % d’entre elles uniquement vendent en ligne, alors que 40 millions de Français sont séduits par l’achat en ligne.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents