Comment mesurer les performances de son entreprise ?

Pour prospérer, une entreprise doit performer. D’un point de vue financier, opérationnel, humain ou managérial, la société doit mesurer régulièrement ses capacités et ses performances. Ceci dans le but de s’améliorer, de savoir si les résultats sont à la hauteur des efforts déployés et de proposer un environnement toujours plus sain à ses collaborateurs. Pour mesurer les performances de son entreprise, il existe de nombreux outils, basés notamment sur la Business Intelligence.

Pourquoi mesurer les performances de son entreprise ?

Tout au long de la vie de l’entreprise, des choix doivent être faits et des décisions doivent être prises. Celles-ci sont essentielles pour accroître le chiffre d’affaires de l’entreprise et pour faire en sorte que ses collaborateurs se sentent bien. Pour pouvoir prendre les bonnes décisions, il est important de vérifier régulièrement les performances de l’entreprise. Les efforts déployés au cours de ces derniers mois sont-ils payants ? La stratégie est-elle bonne ? Ces questions trouvent notamment réponse grâce à des solutions de Business Intelligence de reporting et chargement de données tels que MyReport.

Il est très difficile d’améliorer ce qu’on ne peut pas mesurer. Ainsi, de nombreux outils permettent aujourd’hui aux entreprises de mesurer leur performance et de gagner du temps. Pour piloter efficacement l’entreprise, il faut consulter les sept axes suivants :

– La satisfaction client,
– La présence des actionnaires,
– La coopération avec les partenaires,
– La réactivité et la qualité du service rendu par le personnel,
– L’image véhiculée par l’entreprise (éthique durable et responsable),
– La conservation de l’axe tenue par l’entreprise (Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ? Comment le faisons-nous ?)
– La pertinence et la qualité des informations échangées avec les clients et les fournisseurs.

À noter que les outils informatiques déployés et les performances mesurées ne doivent pas se substituer à la communication interne de l’entreprise. Autrement dit, ce n’est pas le tableau de bord qui fera la loi, ni le dirigeant en solitaire. En effet, de plus en plus d’entreprises se modernisent et participent à la disparition du décideur unique. Les décisions, quelles qu’elles soient, doivent être prises collectivement et grâce aux compétences de chacun. Chaque responsable, sur son tableau de bord, doit suivre les axes qui le concernent.

Quels sont les indicateurs de performance ?

Les indicateurs de performance organisationnelle ont pour objectif d’évaluer les performances de l’entreprise sous différents aspects. Ils sont au nombre de quatre :

– KFI : indicateurs de performance financière (Croissance, rentabilité, liquidité, levier, activité).
– KPI : indicateurs de performance opérationnelle (taux de service, productivité, satisfaction client, taux de rendement global, santé-sécurité, etc).
– KKI : indicateurs de performance humaine disponible (savoir technique, savoir procédural, savoir organisationnel).
– KBI : indicateurs de performance managériale (savoir, savoir-faire, savoir-être, état d’esprit).

Les indicateurs de performance financière permettent de mettre en avant les capacités de l’entreprise à dégager du chiffre d’affaires et de savoir si cette dernière est en bonne posture pour perdurer.

Les indicateurs de performance opérationnelle permettent de savoir si les pratiques employées par l’entreprise sont bonnes et si les méthodes sont efficaces.

Les indicateurs de performance humaine cherchent à mesurer la mobilisation des savoirs au sein de l’entreprise, l’application des processus de la société par les membres du personnel et l’efficacité des efforts déployés.

Enfin, les indicateurs de performance managériale mesurent les capacités des managers à transmettre les bonnes pratiques auprès des employés et la façon dont ils mobilisent leurs équipes.

Pour mesurer correctement les performances de l’entreprise, il est important de renseigner ces quatre indicateurs. Une fois ce point effectué, il sera alors possible de dresser le profil de l’entreprise, de se faire une idée plus précise de sa santé et, in fine, de prendre des décisions éclairées pour l’améliorer.

Gagner du temps avec la Business Intelligence

On l’a vu, un bilan des performances est long et peut être particulièrement chronophage. Heureusement, des outils existent pour collecter automatiquement ses données et gagner un temps précieux dans son travail. La Business Intelligence est de plus en plus largement utilisée par les entreprises.

Cette méthode permet de centraliser toutes les informations de la société pour les réunir en un seul et même espace. De cette façon, il est beaucoup plus facile de visualiser les données collectées et de prendre les décisions qui s’imposent.

La Business Intelligence demande l’utilisation de logiciels spécifiques de reporting tels que MyReport. Ce dernier possède un tableau de bord très intuitif, utilisable par n’importe lequel de vos collaborateurs. En cas de problème, la plateforme vous donne même le droit de contacter une assistance.

Quel que soit le domaine d’activité, la Business Intelligence permet de centraliser et d’analyser automatiquement les données de l’entreprise. Plus en détail, la Business Intelligence permet de :

– Gagner du temps : le travail de reporting peut être très long et fastidieux. Grâce aux logiciels de Business Intelligence fonctionnant de manière automatisée, les chefs d’entreprise et leurs collaborateurs gagnent un temps précieux sur la collecte des données et leur analyse.
– Piloter correctement son entreprise : pour prendre les bonnes décisions et améliorer les performances de son entreprise, il est important de pouvoir se reposer sur des données solides et fiables.
– Faciliter l’analyse des données : rien de plus facile que de collecter les données avec un logiciel dédié et un tableau de bord intuitif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents