Fleurs de CBD : législation, consommation et bienfaits

Depuis le 14 janvier 2022, les commerçants de CBD peuvent à nouveau souffler. Le Conseil d’État a décidé de suspendre l’arrêté interdisant la commercialisation de ventes de fleurs, un marché qui représente 300 à 400 millions d’euros. Avec près de 20 000 hectares de chanvre cultivé, la France est aujourd’hui le premier pays européen cultivateur. La molécule, connue pour ses multiples bienfaits, est aujourd’hui utilisée par de nombreux foyers, en France et à travers le monde.

La fleur de CBD, de nouveau légalisée sur le sol français

Bonne nouvelle pour tous les commerçants de produits CBD : l’arrêté du 30 décembre est suspendu par le Conseil d’État. La mesure, interdisant la vente de fleurs de CBD, n’a pas été jugée pertinente par la plus haute juridiction administrative française. En effet, la vente de fleurs représente entre 50 % et 70 % du chiffre d’affaires des commerçants. De ce fait, priver ces derniers de plus de la moitié de leurs revenus revient à provoquer leur faillite imminente.

Le marché de la fleur de CBD représente entre 300 et 400 millions d’euros. Rien qu’en France, on compte plus de 2000 boutiques et près de 20 000 hectares de chanvre cultivé. De pus en plus de foyers optent pour des produits au cannabidiol, substance qui possèderait de multiples bienfaits. Aujourd’hui, la demande est forte et le marché est colossal. En effet, le CBD représente 3 milliards d’euros à travers le monde et ne cesse d’augmenter.

La France s’ouvre peu à peu à cette molécule qui fait grand bruit depuis 2018. Le cannabis, jusqu’alors considéré comme une drogue dangereuse, fait débat au sein du gouvernement. Comment l’encadrer ? Faut-il créer une institution de contrôle et de gestion nationale centralisée de produits cannabis comme certains le suggèrent ?

Si la route est encore longue, l’État avance peu à peu vers l’acceptation de ce nouveau phénomène, en levant notamment le seuil de THC des produits CBD à 0,3 % (auparavant fixé à 0,2 %). Les fleurs CBD de France n’observent donc pas la même réglementation que dans d’autres pays européens. On peut par exemple citer la Suisse, autorisant jusqu’à 1 % de THC dans les produits au cannabidiol.

Relaxation et protection neuronale : les bienfaits du CBD

Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule présente dans le chanvre. Contrairement à sa cousine le THC, elle est inoffensive pour la santé et ne contient aucune substance psychoactive, responsable de la dépendance. Si le CBD est encore à l’étude sur le sol français, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), elle-même, déclassifie en 2020 le cannabis du tableau des drogues les plus dangereuses et les plus addictives au monde. Une mesure importante sur la scène internationale, dévoilant les positions de l’OMS face à la plante : le cannabis n’est plus seulement une drogue, il peut également être utilisé à des fins thérapeutiques.

Bien que le CBD soit encore à l’étude pour un an, de nombreux foyers l’ont déjà adoptée pour ses multiples bienfaits :

– Amélioration du sommeil,

– Réduction du stress et de l’anxiété,

– Soulagement des douleurs musculaires et articulaires,

– Prévention des maladies neurodégénératives,

– Apaisement des problèmes de peau comme l’acné ou l’eczéma

Le CBD agit sur le système cérébral et retarde considérablement l’apparition de maladies dégénératives. Le développement de maladies telles qu’Alzheimer pourraient donc bien être freiné sous les effets du cannabidiol, soulageant au passage les symptômes.

Le CBD peut toutefois présenter chez certains patients quelques effets indésirables comme la somnolence. Il est donc déconseillé de consommer des produits au cannabidiol avant de conduire. Par ailleurs, il est préférable de demander l’avis d’un médecin avant toute prise régulière de CBD. Les femmes enceintes ou allaitantes, peuvent par exemple se voir refuser la prise de cannabidiol.

Les différents modes de consommation de la fleur de CBD

Les fleurs de CBD peuvent se consommer de multiples manières ! Tout dépend des bienfaits souhaités et des raisons qui poussent les consommateurs à les utiliser. On peut ainsi prendre du CBD :

– En infusion : c’est la méthode le plus recommandée pour consommer du CBD. La tisane permet de garder les molécules de chanvre intactes et de libérer ses propriétés anti-inflammatoires, anxiolytiques et antioxydantes. Avec l’infusion, le consommateur peut bénéficier des bienfaits de la plante pendant 7 heures.

– En cuisine : la fleur de cannabidiol peut être utilisée comme n’importe quelle plante aromatique, fraîche ou séchée. Sa douce saveur se mariera à merveille avec la plupart des aliments. À noter que la fleur de CBD révèle tout son potentiel lorsqu’elle est chauffée. Pour libérer tous ses bienfaits, placez vos fleurs au four pendant 30 minutes à 100°. Avec cette méthode, les effets du CBD débutent environ 2 heures après le repas et peuvent durer jusqu’à 7 heures.

– En inhalation : nous venons de l’évoquer, la fleur de CBD a besoin d’être chauffée pour que le consommateur puisse bénéficier de ses vertus. Ainsi, l’inhalation est une solution toute trouvée pour profiter le plus rapidement possible des bienfaits de la plante. Les effets, quasiment immédiats, perdurent pendant environ 3 heures. C’est la solution idéale pour soulager les douleurs.

– En application cutanée : pour des douleurs musculaires ou des maladies de peau, l’application d’une crème ou d’une huile de CBD sur la zone concernée est tout indiquée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents