CBD, textile, bâtiment : la France découvre les propriétés du chanvre

Avec 20 000 hectares de chanvre cultivés, la France est devenue le premier pays producteur de l’UE. Présent dans nos champs depuis des siècles et reconnu pour ses nombreuses propriétés, le chanvre a pourtant été peu à peu abandonné à cause de l’usage récréatif qui en était fait. Aujourd’hui présent sur nos terres sous une variété ne possédant pas plus de 0,2 % de THC, la culture du chanvre agricole reprend des couleurs. Et pour cause : la plante possède de surprenantes propriétés qui n’ont pas fini de nous étonner.

Pourquoi la France cultive désormais massivement le chanvre ?

Si la France s’intéresse aujourd’hui de plus en plus au chanvre agricole et cultive aujourd’hui plus de 20 000 hectares, la plante est pourtant connue et exploitée depuis des siècles à travers le monde. En effet, le chanvre était autrefois utilisé dans l’industrie textile, les cordages et la fabrication du papier. Les cultures n’étaient cependant pas encadrées comme elles peuvent l’être aujourd’hui, et de nombreux agriculteurs se sont vus obligés de stopper leur activité du fait de l’ampleur que prenait l’utilisation récréative de la plante. Les cultures se sont donc progressivement éteintes jusqu’à disparition presque totale, au milieu du 20ᵉ siècle.

Depuis plusieurs années, le chanvre prend désormais une place importante en France et dans le monde. Les populations découvrent les multiples propriétés du chanvre et s’éloignent peu à peu de l’image simplement récréative et stupéfiant que l’on peut faire du cannabis. Aujourd’hui, le chanvre agricole est très encadré par les gouvernements et ne contient plus que 0,2 % à 0,3 % de THC (substance psychoactive responsable de la dépendance) dans la plupart des pays du monde.

Huiles, crème, boissons : zoom sur le succès du CBD

Le succès du chanvre passe bien entendu par celui du CBD, ou cannabidiol, une molécule présente dans la plante, au même titre que le THC. Cependant, contrairement à ce dernier, le CBD est cependant totalement inoffensif pour la santé et reconnu pour ses multiples bienfaits. Amélioration du sommeil, réduction du stress et de l’anxiété, réduction des symptômes liés à des troubles neurologiques, soulagement des douleurs musculaires et articulaires, le cannabidiol a aujourd’hui fait ses preuves au plus haut sommet puisque l’ONU, elle-même, reconnaît officiellement l’utilité médicale du cannabis dès fin 2020.

Le CBD rencontre aujourd’hui un succès mondial avec un marché pesant près de 3 milliards de dollars. Crèmes, huiles, gélules ou boissons, le cannabidiol est vendu en France dans plus de 400 commerces. De nombreux particuliers, désireux d’arrêter de fumer la cigarette, se dirigent également vers une boutique de CBD fournissant des produits e-liquide. Le succès du cannabidiol est tel que l’on cherche désormais à extraire du chanvre toutes les molécules pour en vérifier leur potentiel thérapeutique. Le CGB, ou le cannabigérol, a ainsi été découvert il y a peu dans le chanvre. Elle intéresse par sa propension à soigner les maladies graves et dégénératives telles qu’Alzheimer ou la maladie de Huntington.

Dans de très rares cas, le CBD peut provoquer quelques effets secondaires comme la nausée. Afin d’éviter tout désagrément, les consommateurs sont invités à se renseigner auprès de leur médecin traitant avant de se procurer un quelconque produit à base de cannabidiol. À noter que, malgré les études encore en cours sur le sujet, de nombreuses recherches tendent à montrer que la molécule n’est en aucun cas nocive dans le cadre d’un usage occasionnel.

Les multiples utilisations du chanvre

Malgré les réticences, notamment de la France, dans l’avancée de la culture du chanvre, il est difficile de passer à côté de la plante tant ses propriétés et ses vertus peuvent apporter à la population, à l’environnement et à l’économie du pays. Bâtiment, textile, alimentation, plasturgie, paillage, la liste est longue concernant l’utilisation que l’on peut faire du chanvre. Exploitable de ses tiges à ses feuilles, de ses fibres jusqu’à ses graines, la plante est utilisable dans son entier et se révèle également très écologique. En effet, sa culture n’a besoin ni d’arrosage, ni de produits phytosanitaires pour pousser. Les agriculteurs déclarent qu’il suffit « de semer et de récolter ». Des atouts environnementaux qui ne sont donc pas négligeables et qui expliquent notamment pourquoi le chanvre est aujourd’hui autant prisé.

Depuis quelques années, des algues toxiques du nom de ostreopsis, ont envahi les côtes du Pays basque et de la Bretagne en France. Un phénomène inquiétant qui touche de nombreux pays du monde et qui provoque aux baigneurs des brûlures, maux de tête, fièvre, nausées et troubles respiratoires. Cette micro-algue, extrêmement toxique fait également souffrir le milieu marin et ses espèces qu’elle tue peu à peu. Jusqu’alors intéressées par les milieux chauds et profonds, les ostreopsis se déplacent désormais vers des mers telles que la méditerranée. Le réchauffement climatique n’est bien entendu pas étranger à ce phénomène, les bouleversements environnementaux impactent peu à peu la biodiversité, amenant les espèces à changer de territoire ou à s’étendre là où elles ne s’étaient jusqu’à présent jamais retrouvées. En Floride, des recherches sont aujourd’hui effectuées sur les propriétés du chanvre et sur le potentiel assainissant de la plante. Une expérience qui pourrait bien changer la situation actuelle des côtes françaises et mondiales. Une chose est sûre, le chanvre n’a pas encore dévoilé tous ses pouvoirs et n’a pas fini de nous étonner.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents