Bienfaits et dangers de l’extrait de pépins de pamplemousse

L’extrait de pépins de pamplemousse possède une multitude de vertus sur l’organisme. Si le pamplemousse présente de nombreux bienfaits pour la santé, quelques contre-indications sont à prendre en considération. Découvrez à travers cet article pourquoi l’extrait de pépins de pamplemousse est bénéfique, et quelles sont les associations à éviter.

Qu’est-ce que l’extrait de pépins de pamplemousse ?

Reconnu pour être une alternative naturelle aux antibiotiques, l’extrait de pépins de pamplemousse permet à la fois d’éliminer les virus, les bactéries et les champignons. Petit à petit, ce remède naturel s’est popularisé dans les armoires à pharmacie de l’Hexagone. Appelé aussi EPP, l’extrait de pépins de pamplemousse peut aussi de présenter sous forme d’huile essentielle. Si on les retrouve sur la plupart des étagères de remèdes naturels, l’extrait de pamplemousse et l’huile de pamplemousse ne doivent pas être confondus.

Découverts il y a environ trente ans par un médecin américain, les pépins de cet agrume a été le fruit de nombreuses études scientifiques. Les premières études ont permis d’affirmer que les pépins d’agrumes ne se désagrégeaient pas dans un compost. D’autres recherches autour du pamplemousse ont notamment permis de mettre en exergue son efficacité contre de nombreux germes ou bactéries. À partir de ces conclusions, les composés actifs des pépins du pamplemousse ont commencé à être exploités comme un remède puissant pour vaincre les bactéries et pour lutter contre certains virus.

Les bénéfices découverts sur la santé

Les recherches longuement menées sur les bénéfices de l’extrait de pépins de pamplemousse ont mis en évidence une action antiseptique sans pareil sur l’organisme. Les chercheurs ont constaté que cet agrume pouvait être bénéfique pour lutter contre plusieurs pathogènes tels que les bactéries, les champignons, les virus ou encore les parasites. D’après l’ouvrage de référence d’Allan Sachs, l’utilisation de cet actif naturellement présent dans l’agrume peut éradiquer des microbes naturels de l’organisme de l’être humain. Plus encore, il s’agirait d’un remède particulièrement puissant pour lutter contre les infections suivantes :

  • les maladies respiratoires telles que le rhume, la pharyngite ou la sinusite ;
  • les troubles urinaires ;
  • les infections digestives comme la mauvaise haleine, les aphtes et la gingivite ;
  • les problèmes cutanés tels que l’acné, l’eczéma et bien d’autres encore.

En plus de ces multiples bénéfices, les polyphénols contribuent à une activité antioxydante considérable.

Comment bien choisir l’extrait de pépins de pamplemousse ?

Retrouvez quelques conseils pour choisir un extrait de pépins de pamplemousse de qualité. L’attention des consommateur doit porter sur les caractéristiques suivantes :

  • Tout d’abord, vérifiez que le produit est composé de pépins de Citrus paradisii.
  • L’extrait doit au moins posséder 33% d’extrait de pépins de pamplemousse.
  • Vérifiez aussi que le produit ne comporte pas de conservateurs tels que le chlorure de benzéthonium.
  • Dans la mesure du possible, privilégiez les produits purs, sans ajout de vitamine C.

Comment bien l’utiliser ?

Ce composant naturel présent dans le fruit a l’avantage de ne pas provoquer d’effet secondaire. Dans le cadre de plusieurs expérimentations, l’extrait de pépins s’est révélé être puissant dans la lutte des bactéries ou des champignons en attaquant les parois cellulaires des parasites. Il est d’ailleurs très utilisé pour faire face aux maladies nosocomiales.

Dans certains élevages, l’extrait de pépins de pamplemousse est ajouté dans la nourriture des animaux pour éviter l’utilisation des antibiotiques. De manière générale, les naturopathes prescrivent ce remède pour soigner de nombreuses maladies parmi lesquelles les infections digestives, les problèmes dentaires, les infections de l’intestin, les mycoses, les candidoses ou encore les maux d’hiver.

Les interactions médicamenteuses à éviter

Si un panel d’infections peut être soigné grâce à l’extrait de pépins de pamplemousse, certaines associations médicamenteuses sont proscrites. En raison de la présence de substances, comme la bergamotine ou la naringine, l’extrait n’est pas compatible avec certains traitements. Celui-ci risque d’interférer avec deux éléments essentiels au métabolisme, les cytochromes p450 et les glycoprotéines P, indispensables à l’organisme pour l’assimilation des médicaments.

Les cytochromes P450 sont en fait des enzymes présents en grande majorité dans le foie et dans les intestins. Ces éléments jouent un rôle prépondérant dans l’absorption des médicaments en les oxydants pour les rendre directement efficaces sur l’organisme. L’utilisation de l’extrait de pépins de pamplemousse d’un traitement médicamenteux risque d’inactiver les cytochromes P450, et par conséquent, d’impacter l’effet du médicament. Par ailleurs, des effets indésirables et secondaires, liés à la prise simultanée d’un traitement et de l’extrait de pépins de pamplemousse, peuvent survenir.

Suite à des recherches effectuées en la matière, l’Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des Produits de santé (ANSM) a publié une liste de catégories de médicaments qui sont impactés négativement par l’usage simultané de l’extrait de pépins de pamplemousse :

  • les médicaments qui sont prescrits pour lutter contre l’excès de cholestérol, sont à éviter ;
  • plusieurs médicaments contre les troubles cardiovasculaires tels l’hypertension ou l’arythmie ;
  • les immunosuppresseurs qui peuvent aussi être prescrits dans le cadre des rejets de greffe ;
  • certains traitements contre les troubles de l’érection ;
  • les antidépresseurs ;
  • les médicaments anticancer ;
  • d’autres médicaments prescrits dans le cadre de plusieurs maladies comme les crises d’épilepsie ou encore les traitements de la schizophrénie.

En somme, il est important de prendre en considération les effets du jus de pamplemousse observés dans de nombreuses études. Dans quelques cas, l’utilisation de ce dernier au cours d’un traitement peut entraîner un surdosage de médicaments ou accroître la biodisponibilité des molécules.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents