RSE : les salariés demandent plus d’implication à leur entreprise

Les salariés en attendent plus de la part de leur entreprise, en matière de RSE. Une étude du groupe Cegos, menée sur 1000 collaborateurs et 204 directeurs ou responsables RSE, révèle que plus de la moitié des salariés et collaborateurs se sentent impliqués dans les thématiques de responsabilité sociétale des entreprises. En tête : la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail.

Les enjeux de la RSE

Selon une étude menée par Cegos, moins d’un tiers des salariés d’une entreprise savent précisément en quoi consiste la responsabilité sociétale des entreprises. Les autres sachant vaguement de quoi il s’agit ou étant dans la méconnaissance totale. Une fois le terme défini, ils sont cependant nombreux à déclarer qu’ils y attachent une importance capitale, voire qu’ils sont militants en la matière. Si les enjeux de la RSE sont multiples, les problématiques les plus souvent évoquées sont la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail (QVT), bien loin devant les questions environnementales.

La responsabilité sociétale des entreprises concerne toutes les sociétés qui souhaitent mettre en œuvre une politique d’entreprise positive. Certaines d’entre elles emploient par ailleurs des salariés pour occuper le poste de responsable RSE. Ce dernier est chargé de piloter les actions de l’entreprise afin de valoriser son image et d’évaluer les répercutions de l’activité sur la clientèle et sur le personnel en interne. Selon la norme standard internationale, voici les sept thématiques définissant le dispositif RSE :

  • L’environnement
  • Les droits de l’homme
  • La gouvernance des organisations
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives aux consommateurs
  • Les communautés et le développement local
  • Les relations et conditions de travail

C’est d’ailleurs le développement de ce dernier point qui est le plus demandé par les salariés français, à 60 %. Si la moitié d’entre eux pense que la responsabilité sociétale des entreprises est avant tout une façade et un coup marketing pour pouvoir faire sensation, l’autre moitié voit en ce dispositif un engagement sincère de la part de la direction.

Aujourd’hui, l’évolution de la RSE est pourtant primordiale, d’autant plus depuis la crise sanitaire. La pandémie semble en effet avoir rebattu durablement les cartes. Les Français cherchent désormais à pouvoir travailler dans de bonnes conditions, à travers un poste correspondant à leurs valeurs et respectant un besoin d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. Une entreprise ayant un bon impact environnemental et prenant soin de ses salariés sera donc bien plus sollicitée. Une implication qui peut commencer par la mise en place de certaines solutions, telles qu’une pratique sportive appliquée au sein de la société.

RSE et sport : les bienfaits d’une pratique physique en équipe

Pratiquer une activité physique régulière n’est pas forcément évident pour les salariés d’une entreprise. Cela nécessite du temps, de l’argent et, suivant l’emplacement géographique des logements, les salariés n’ont pas toujours la possibilité de se déplacer à pied jusqu’à leur lieu de travail. Cependant, selon un sondage effectué par Opinion way, 80 % des salariés seraient prêts à pratiquer une activité sportive régulière au sein de leur entreprise.

Une pratique de plus en plus courante, ayant pour effet de booster l’attractivité de l’entreprise, mais également d’apporter de nombreux bienfaits aux salariés. En effet, le sport en entreprise permettrait de renforcer la santé physique et psychique des salariés, d’améliorer les performances des salariés et in fine, de conduire à une baisse du taux d’absentéismes et d’accidents du travail.

C’est à partir de ces observations que de nombreux chefs d’entreprises ont décidé de sauter le pas. Pour pouvoir bénéficier d’un large choix d’activités, certains d’entre eux décident de faire appel à des sociétés telles que Gymlib, destinées à offrir une solution sportive complète grâce à de nombreux partenaires. Si la pratique sportive dans le cadre d’un dispositif RSE est source de bien-être pour chaque salarié, elle permet également de souder l’équipe autour d’activités renforçant la cohésion et améliorant les relations au travail.

RSE et environnement : les préoccupations écologiques au cœur des débats

Au lendemain de la cop26, les enjeux environnementaux sont au cœur de tous les débats et constituent une préoccupation importante chez les citoyens. Les entreprises n’ont donc pas d’autre choix que d’évoluer avec leur temps pour pouvoir jouir d’une communication positive et d’une équipe fière d’œuvrer au sein d’une société verte. En ce sens, la RSE ne doit pas être seulement un bilan effectué en fin d’année, mais doit faire pleinement partie de la culture de l’entreprise à travers des actions transparentes et engagées.

Les consommateurs sont de plus exigeants en la matière et attendent également une grosse prise de position de la part des sociétés. En effet, la clientèle souhaite désormais savoir ce qu’ils achètent et être convaincus de la sincérité de leur marque favorite. Une étude Ifop démontre d’ailleurs que les démarches RSE influencent grandement les comportements des consommateurs. Selon cette même étude, 75 % d’entre eux préfèrent acheter un produit vendu par une entreprise ayant mis en place une démarche RSE. Si le chemin est encore long, de nombreuses entreprises décident désormais de faire la différence à travers une politique d’entreprise responsable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents