Comprendre la popularité du football en France, à travers son histoire

La déception d’un peuple entier, voilà ce qui résume bien la situation récente de notre peuple, alors que notre équipe nationale a été éliminée par nos voisins suisses. Les critiques n’ont pas tardé à être lancées envers les joueurs et entraîneurs, alors que le rêve d’une victoire européenne s’est terminé en huitième de finale. Pour comprendre cette relation entre les citoyens français et leur équipe de foot, il faut revoir son histoire. En voici les grandes lignes.

Une implantation difficile du football en sol français

Si aujourd’hui, il est difficile d’imaginer une France sans intérêt pour le football, c’est que l’histoire est parvenue à intégrer ce sport lentement, mais sûrement dans no mœurs. Car il n’y a pas eu de miracle au départ, pour ce sport mieux connu chez nos voisins du Nord, les Anglais. Mais à force de belles victoires, dont la dernière a eu lieu en 2018, alors que notre pays fut sacré Champion du Monde, les citoyens de l’Hexagone ont attrapé ce que l’on peut désormais appeler la fièvre du football.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les premières équipes françaises appartenaient en fait à des intérêts britanniques, dont l’équipe parisienne de l’époque. L’USFSA (l’Union des sociétés françaises de sports athlétiques), qui gérait alors le sport en France, était miné par un manque de professionnalisme et recherchait plus que tout son indépendance ; ce qui n’a pas aidé au début du football, dans l’Hexagone. Mais cette association s’ouvrira peu à peu, grâce à des partenariats avec des clubs patronaux et des patronages catholiques.
L’arrivée de la FIFA ne suffit pas à établir le football en France

En 1904, fût établie à Paris, la FIFA (Fédération Internationale de Football Association). Cette présence sur le territoire aurait dû servir d’électro-choc, afin de créer un climat propice à l’expansion de ce sport dans l’Hexagone. Malheureusement, après un match nul de 3 à 3, face à la Belgique, lors du tout premier match international de l’équipe de France, celle-ci a subi par la suite 14 matchs sans succès, ce qui a miné l’enthousiasme des quelques partisans qui découvraient à peine ce sport. Cette période qui dura de 1908 à 1914, vu même la France être humiliée 17 à 1 par le Danemark, lors d’un match en 1908.

La Première Guerre mondiale vient à la rescousse du football

Comme nous l’avons à nouveau tous remarquer, lors de l’Euro 2020, le sport est l’antidote le plus efficace à la perte de moral des citoyens. La vie dans les tranchées, durant les guerres, n’avait rien d’aisée, et donc, de nombreux terrains de football furent créés, tout au long de la ligne de front, afin de permettre aux soldats de se détendre en s’adonnant à ce sport.

La simplicité de celui-ci a donc grandement aidé à rendre ce sport populaire. Comme il ne faut en réalité qu’un ballon et délimiter une zone de but, il est facile de permettre à tous de participer. Et ce fut le cas durant la Première Guerre mondiale. C’est aussi à cette époque que fut créée la Coupe de France.

Football soldats première guerre mondiale

Le Football passe au rang de spectacle

C’est entre les deux grandes guerres, que le football est devenu en quelque sorte, ce qu’il est aujourd’hui. Un contexte économique positif a créé une demande accrue, ce qui a obligé les joueurs à prendre plus de temps sur leur travail, pour participer aux matchs de leurs équipes respectives. Évidemment, cela ne pouvait durer ainsi, très longtemps et les premiers contrats de joueurs de football professionnels furent rapidement établis.

Plus de temps passé sur le terrain a permis d’augmenter la qualité du spectacle et celle-ci a fait en sorte, à son tour, d’attirer plus de spectateurs. Un cercle vertueux qui a permis l’explosion de ce sport en terres françaises. L’autre élément qui a joué en faveur du football, à cette époque, fut la croissance du journalisme sportif.

C’est au départ dans la presse populaire que fit son apparition le football et autres sports. Puis, les matchs ont commencé à être diffusés à la radio, dans les années 30, ce qui a permis au public, écoutant de la maison, de ressentir l’ambiance de la foule qui emplissait alors les stades (en moyenne 25 000 personnes pour les matchs de Coupe de France).

Le Football à l’ère moderne

La démocratisation du football s’est véritablement complétée à partir des années 80, en France. Nous avons assisté à une hypermédiatisation de ce sport, ainsi que de plus en plus de sponsorisations par les marques, qui recherchaient à bénéficier de cette visibilité. Mais ce qui a fini par conquérir tous les cœurs, est que la France est passée maître dans ce sport.

La preuve est venue par deux sacres européens (1984 et 2000), ainsi que le titre de Champion du Monde (1998 et 2018). Si l’équipe actuelle était parvenue à obtenir le titre européen, cette année, elle aurait détenu les deux titres les plus importants, en même temps, pour une seconde fois. Ce sera malheureusement pour une autre occasion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents