Femme dans une voiture

Combien de temps est-on considéré comme jeune conducteur ?

Quand on obtient le permis de conduire, on est automatiquement considéré comme jeune conducteur pendant un certain temps. En effet, pour les assurances, les risques sont estimés plus élevés et les jeunes payent plus cher leurs cotisations mensuelles. Combien de temps ce statut dure-t-il ?

Qui est considéré comme jeune conducteur ?

On pourrait penser que les jeunes conducteurs sont les débutants sur la route ou les jeunes automobilistes. Pourtant, les compagnies d’assurances ont plusieurs profils qui correspondent au “jeune conducteur” :

  • ceux qui ont obtenu leur permis de conduire il y a moins de trois ans, peu importe leur âge
  • ceux qui n’ont jamais été assuré, même s’ils ont le permis de conduire depuis dix ans

Pourquoi l’assurance jeune conducteur est plus chère ?

Le prix d’une assurance auto varie selon plusieurs critères comme le lieu de résidence (garage privé ou non), la voiture (marque, puissance, modèle…), le conducteur, les malus, les bonus, etc. Les jeunes conducteurs ont très peu d’expérience et il est donc plus probable, selon les statistiques, qu’ils aient des accidents de la route. Par conséquent, ce risque est impacté sur le tarif de l’assurance.

De plus, un jeune conducteur a un bonus de 100 % et il lui faudra 12 ans en moyenne, sans accident, pour obtenir un bonus de 50 % et diviser le prix de son assurance auto en deux. Néanmoins, les assureurs essaient d’être compétitifs en termes de prix. Par exemple, l’assurance jeunes conducteurs MAAF est abordable.

Supprime : qu’est-ce que c’est ?

Un jeune conducteur conserve son statut pendant trois années, s’il n’a pas d’accident. Au terme de ce délais, il sera considéré comme un conducteur normal par les compagnies d’assurances. Pendant cette période, il se voit appliquer une supprime. Généralement, son montant est équivalent à une augmentation de 100 % par rapport à un contrat pour un conducteur confirmé. Cette supprime diminue de moitié chaque année pour disparaître au bout des trois ans.

Qu’en est-il de la conduite accompagnée ?

Les jeunes conducteurs qui ont effectué la conduite accompagnée ont des conditions d’assurance auto plus favorables. Selon les statistiques, ils ont moins de risques d’être impliqués dans des accidents de la route. Leurs avantages sont les suivants :

  • Ils seront considérés comme un jeunes conducteurs pendant deux ans au lieu de trois.
  • Leur supprime sera probablement revue à la baisse, même si ce n’est pas obligatoire (50 % la première année au lieu de 100 %).

Peut-on assurer n’importe quelle voiture quand on est jeune conducteur ?

Un jeune conducteur qui vient d’avoir son permis n’a pas encore tous les réflexes nécessaires pour circuler dans une voiture puissante. C’est pour cela que certaines assurances refusent d’assurer les jeunes conducteurs qui souhaitent conduire des voitures de plus de 7 CV dès la première année. D’autres appliquent des tarifs très élevés pour dissuader les nouveaux automobilistes d’acheter des véhicules puissants.

Que sa passe-t-il en cas de malus ?

Un jeune conducteur qui a un accident et qui reçoit un malus verra son coefficient bonus-malus majoré. De ce fait, sa cotisation mensuelle ou annuelle sera plus élevée. Sachez également que certaines compagnies d’assurances refusent d’assurer les jeunes conducteurs avec un malus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *