Cité de Carcassonne

Cité de Carcassonne : pourquoi la plus grosse forteresse d’Europe attire-t-elle autant ?

La Cité de Carcassonne est basée sur une architecture militaire. C’est la plus grosse forteresse d’Europe et elle accueille plus de 4 millions de touristes chaque année. Mais pourquoi ce système construit pour se défendre est-il devenu un site touristique aussi prisé ?

Patrimoine Mondial de L’Humanité

La Cité de Carcassonne est inscrite au Patrimoine Mondial de L’Humanité par l’Unesco depuis 1997.  Elle compte 3 kilomètres de remparts, 52 tours et barbacanes, un château et l’ancienne cathédrale Saint-Nazaire. Après 2500 ans d’Histoire et 1000 ans d’architecture militaire, la cité de Carcassonne conserve ses atouts. D’ailleurs, elle est à l’origine de la ville de Carcassonne qui est aujourd’hui le chef-lieu du département de l’Aude dans le Languedoc-Roussillon. Toujours habitée, la cité est devenue un site touristique incontournable pour ceux qui souhaitent partir dans le sud de la France.

Une double enceinte exceptionnelle

Outre l’Histoire de la cité de Carcassonne, la double enceinte impressionne les visiteurs. En effet, elle témoigne du sentiment d’insécurité qui régnait à l’époque. Le rempart qui se trouve actuellement à l’intérieur aurai tété construit au IIIè siècle et IVè siècle durant la période des “invasions barbares”. C’était alors la colonie romaine Julia Carcaso qui était en charge de la construction, d’où le nom de Carcassonne. Puis, la cité est passée de main en main et au Vè siècle, Carcaso passe sous la domination des Wisigoths, puis des Sarrasins en 725 pour s’intégrer finalement au royaume de Charlemagne en 759.

C’est seulement quelques siècles plus tard que les rois de France ont ordonné la construction de la seconde enceinte (au XIIIè siècle). Celle-ci sera extérieure à la cité et fut construite pour doubler le rempart initial. Les murailles atteignent 10 à 12 mètres et elle est équipée de systèmes de défense meurtriers. Effectivement, les remparts permettent le tir à l’arbalète. Cette enceinte est très imposante puisqu’elle se compose de 14 tours circulaires, de trois barbacanes et de deux échauguettes (tours sentinelles).

Cette double enceinte permettait alors de défendre la cité sur deux lignes de tir. La nouvelle, située à l’extérieur, permettait de diviser et ralentir les assaillants, et la première enceinte intérieure était idéale pour tirer.

La restauration de la Cité de Carcassonne

La Cité de Carcassonne a des fortifications exceptionnelles et remarquables. Toutefois, avec le temps, cette construction antique a dû être rénovée. Dès le début du XIXè siècle, le chantier commence pour 60 ans de travaux. C’est l’architecte Eugène Viollet-le-Duc qui prend en charge le chantier. Le maître d’oeuvre doit prendre en compte plusieurs facteurs comme la nécessité de conserver la silhouette de la cité et sa trajectoire historique.

Aujourd’hui, l’espace entre les deux enceintes (lices) est investi par une centaine d’habitations et la cité n’est plus militarisée. Les visiteurs plébiscitent pourtant cette image de cité fortifiée ancienne qui a traversé le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *