Enquête : est-ce le bon moment pour acheter un bien immobilier ?

Contrairement à d’autres secteurs d’activité, l’immobilier semble résister aux remous de la crise pandémique. Malgré une hausse des prix dans certaines métropoles de l’Hexagone, la situation devrait être plus favorable pour les propriétaires et futurs acquéreurs au cours des prochains mois à venir. Est-ce la bonne période pour acheter un logement ? Tour d’horizon sur cette question.

Est-ce le bon moment pour se lancer dans un projet d’achat immobilier ?

Après une longue année noire en raison de la propagation du Coronavirus, la crainte économique et les restrictions sanitaires ont été des facteurs qui ont perturbé un grand nombre de projets immobiliers en France. Suite à une période de hausse des prix sur le marché immobilier, de nouvelles perspectives devraient se dessiner pour les futurs propriétaires.

Avec de multiples possibilités de négociation, les Français sont de plus en plus enclins à vouloir se projeter dans l’avenir. En dépit de la pandémie mondiale, investir dans la pierre reste un placement sûr. Pendant ces derniers mois, la demande de logement a été soutenue dans plusieurs villes, et ce, malgré la situation sanitaire. D’après les professionnels de l’immobilier, il y aurait même une pénurie de biens à vendre dans certaines villes.

Les prix sont en hausse dans certaines régions

D’après les derniers chiffres recueillis par des experts, plusieurs indicateurs réalisés au début de l’année 2021 ont permis de dresser un bilan sur les tendances immobilières actuelles : entre avril 2020 et avril 2021, les prix des biens immobiliers ont augmenté de 6 %, contre 4,7 % entre 2019 et 2020. S’agissant du marché des maisons en vente, les prix ont augmenté de 7,7 %, contre 5,9 % pour les appartements.

Globalement, une tension s’est fait ressentir dans les grandes villes, dont la population excède 100 000 habitants. Les métropoles telles que Bordeaux, Rennes, Nantes ou encore Strasbourg, sont été touchées par ce phénomène. Même si les transactions ont diminué en ces temps difficiles, les prix des appartements de luxe ou neufs n’ont pour autant pas baissé.

La digitalisation, une solution pour surmonter la crise actuelle

L’heure est à la digitalisation. Ce phénomène tend à s’accélérer dans les mois à venir. Si de nombreuses structures ont dû fermer leurs portes pour lutter contre le virus, les agences immobilières ont été nombreuses à accélérer la digitalisation de leurs services. Les propriétaires peuvent, par exemple, contacter certaines agences immobilières depuis leur site pour faire gérer un appartement de prestige.

Que ce soit pour la gestion locative de prestige, la vente ou la mise en location de biens, les agents immobiliers et les gestionnaires de patrimoine ont continué à garantir leurs prestations auprès de la clientèle grâce aux technologies. Depuis l’an dernier, de nombreux services, comme l’estimation de la valeur des biens, les visites, et même la vente, ont été effectués à distance. Les outils numériques sont en passe de modifier le processus de vente immobilière.

Les systèmes de visioconférences, les sites internet ou encore les téléphones sont autant de moyens qui permettent aux agents immobiliers d’accompagner les acheteurs et vendeurs dans leur projet immobilier. Parfois, des courtiers en interne sont en mesure de valider directement en ligne des plans financiers des potentiels acquéreurs. En somme, la crise sanitaire a poussé les professionnels de l’immobilier à s’adapter à un monde qui est de plus en plus connecté en utilisant des solutions digitales innovantes.

D’autres tendances se font ressentir dans le monde immobilier

Quoi qu’il en soit, l’immobilier reste une valeur refuge en matière d’investissements. Un autre fait a notamment permis de mettre en exergue l’importance de sentir bien dans son logement. L’application du télétravail mis en place sur l’ensemble du sol national depuis plusieurs mois a incité de nombreux propriétaires à porter une attention particulière sur l’aménagement des espaces de vie de leur logement.

Par ailleurs, de nombreux notaires se montrent plus prudents vis-à-vis de ce phénomène. Les contours de la crise économique liée à la pandémie mondiale sont encore flous. Les pertes de revenus dans divers secteurs comme la restauration, l’aéronautique, le tourisme ou la culture, peuvent diminuer le pouvoir d’achat des ménages et ralentir ainsi les projets immobiliers. En outre, l’accès au crédit pourrait notamment réduire le nombre d’acquéreurs solvables.

Top 5 des villes françaises les plus attractives pour investir

Voici plusieurs éclairages sur les villes de France qui sont devenues le nouvel eldorado des investisseurs :

  • Lille et la région lilloise ;
  • Bordeaux ;
  • Marseille ;
  • Paris ;
  • Melun.

Située à quelques minutes de Lyon, Saint-Etienne fait aussi partie des métropoles qui se positionne en tête du peloton des villes les plus attractives du moment en termes d’investissement dans la pierre. Actuellement, la demande locative pour les deux pièces et pour les studios y est plutôt forte.

D’ordre général, que ce soit pour trouver, vendre un logement ou pour profiter du dispositif Pinel, il est particulièrement avantageux de se rapprocher d’un expert qui connaît le marché immobilier. Les agences immobilières permettent aux particuliers de mieux définir leur projet, ainsi que leurs critères de recherche, en fonction des besoins prioritaires, du budget et des réalités du marché.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Restez informé

Articles récents