La bataille pour Gaza s’intensifie : drame humain à l’hôpital Al-Chifa et conséquences terrifiantes de l’intensification des combats.

A lire aussi

Frederic M.
Frederic M.
Je suis Frédéric, 54 ans, maître de l'univers numérique. Rédacteur web ? Pfff, plutôt chasseur de typos et jongleur de mots. Avec une tasse de café et mon clavier, je danse sur la toile, exerçant mon art à la Picasso.

La guerre continue à faire rage entre Israël et le Hamas, une situation qui atteint un point d’inflexion dramatique. L’hôpital al-Chifa, le plus grand de la bande de Gaza, est devenu l’épicentre des combats intenses entre les troupes israéliennes et les combattants du Hamas et du Jihad islamique. Dans cet article, nous examinons les principaux développements de la journée du 11 novembre 2023.

Les conflits autour de l’hôpital al-Chifa

Des combats intenses ont lieu près de l’hôpital al-Chifa, faisant craindre une situation critique pour les patients internés. Médecins Sans Frontières et l’ONG israélienne Physician for Human Rights-Israel ont signalé la mort de deux bébés prématurés à la suite de la coupure de l’électricité nécessaire pour les soins intensifs néonatals. Trente-sept autres bébés prématurés sont également menacés.

Face à cette urgence, Daniel Hagari, porte-parole de l’armée israélienne, a annoncé que l’assistance nécessaire sera fournie pour évacuer ces bébés vers un hôpital plus sûr.

Exode massif des civils de Gaza

L’armée israélienne a indiqué que près de 200 000 personnes ont quitté le nord de la bande de Gaza pour le sud au cours des trois derniers jours, en raison de l’intensification des combats. Israël a consenti à des “pauses” humanitaires quotidiennes pour permettre l’évacuation des civils.

Echanges de tirs à la frontière libanaise : Beyrouth averti

Alors que des échanges de tirs se produisent régulièrement entre Israël et le Hezbollah libanais depuis le 8 octobre, le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé que son groupe a commencé à utiliser de nouvelles armes. En réponse, Yoav Gallant, le ministre israélien de la Défense, a mis en garde Beyrouth contre les conséquences potentiellement dévastatrices d’une guerre.

Appel à l’ONU pour une résolution contraignante

Les dirigeants des pays arabes et musulmans ont demandé au Conseil de sécurité de l’ONU d’adopter une résolution décisive pour mettre fin à l'”agression” israélienne. Ils estiment que l’absence d’adoption de cette résolution encourage Israël à poursuivre son agression, qui détruit Gaza.

Manifestations pour un cessez-le-feu

Environ 300 000 personnes ont défilé à Londres pour demander un cessez-le-feu à Gaza, tandis qu’à Paris, plusieurs milliers de personnes ont fait de même. Ces mouvements pour la paix accusent Israël d’être à l’origine d’un “massacre à Gaza” et espèrent que leurs voix seront entendues.

Alors que le conflit entre Israël et le Hamas continue de s’intensifier, la situation humanitaire atteint des niveaux inquiétants, avec des vies innocentes prises en otage par cette guerre qui semble ne pas connaître de fin.

Je suis Laurie, 29 ans, rédactrice web passionnée. Née avec le chant des cigales, élevée dans l'odeur de la lavande, je façonne mon univers numérique avec des mots soigneusement choisis pour vous apporter tout ce dont vous avez besoin.

Articles récents

Articles connexes