Mur en parpaing

Quels sont les meilleurs enduits pour recouvrir un mur en parpaing ?

Récemment, j’ai aidé une amie à aménager un garage en studio pour un de ses enfants. Évidemment, il y avait de nombreux travaux de raccordement à faire, mais il y avait surtout un travail important de décoration à faire. Effectivement, les murs étaient en parpaings bruts. Or, les parpaings sont très pratiques, mais aussi très laids. Il a donc fallu bien se renseigner sur les meilleurs enduits et les meilleures solutions pour recouvrir un mur de parpaings.

Toujours commencer par préparer le mur

La première chose à faire, avant même de se demander quel enduit mettre sur le mur, c’est de préparer le mur à être enduit. Pour cela, il faut évaluer les besoins du mur, notamment en s’interrogeant sur sa position : est-il à l’intérieur ou à l’extérieur ? Y a-t-il une pièce chauffée de l’autre côté ou l’extérieur ?

Ensuite, il faut vous assurer que le mur est sec. Pour cela, vous pouvez acheter un appareil électronique spécial qui vous indiquera le taux d’humidité dans un mur simplement en posant dessus. Vous devez aussi nettoyer le mur pour qu’il n’y ait pas de poussière ou de traces de graisses. Enfin, essayez de vous débarrasser au maximum des aspérités et des éléments qui dépasseraient. Cela vous facilitera le travail plus tard.

Le miracle de l’enduit monocouche

Au début de notre tentative pour améliorer les murs de ce garage, mon amie et moi nous étions renseignées sur les enduits. Nous avions alors découvert qu’il était nécessaire, une fois que le mur était près, de passer au moins trois couches d’enduit afin d’obtenir un rendu de qualité. Un processus fatigant et fastidieux qui ne nous a pas enchantées.

Heureusement, l’enfer des multiples couches d’enduits est terminé depuis plusieurs années grâce à l’invention de l’enduit monocouche. Aujourd’hui, il est utilisé dans près de 80 % des cas pour recouvrir un mur de parpaings. Il est même souvent utilisé pour recouvrir les murs extérieurs des maisons construites en parpaings.

Comment appliquer un enduit monocouche

Pour gagner du temps et être plus efficaces, tous les professionnels utilisent désormais cet enduit monocouche. Cependant, il existe quelques règles qu’il faut impérativement respecter pour obtenir le meilleur résultat possible. La première, c’est d’attendre toujours un mois après la création du mur. Effectivement, les parpaings ont beau être secs et propres, ils bougeront et vous risquez de vous retrouver avec d’importantes fissures.

Il est également important de préparer son enduit en gardant toujours les mêmes quantités. Vous ne pourrez pas faire tout votre enduit d’un coup, alors garder les proportions en tête pour pouvoir reproduire le même enduit et obtenir le même rendu. Appliquez-le ensuite de manière régulière sur toute la surface pour qu’elle soit bien lisse et respectez une épaisseur de 15 à 12 millimètres.

Pour finir, vous devez prendre en compte la météo. Méfiez-vous surtout du vent qui amènera des saletés dans votre enduit. La température idéale est 20 °C, mais vous pouvez enduire entre 5 °C et 30 °C. Enfin, n’oubliez pas que l’enduit monocouche est polyvalent et miraculeux, mais que certains enduits spécifiques sont parfois nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *