Prise de sang

Comment faire baisser son taux de gamma GT ?

Les gamma GT se trouvent principalement dans le foie, les voies biliaires ou encore les reins, les intestins, le pancréas, la rate, le cerveau et le cœur. La gamma GT, cet enzyme glutamyl transpeptidase ou glutamyl transférase (GGT), possède un rôle primordial dans le métabolisme des acides aminés.

Quel est le rôle des gamma GT ?

Enzymes permettant aux acides aminés d’être transférés dans les membranes cellulaires, les gamma GT se trouvent essentiellement dans le foie mais aussi dans d’autres organes comme le pancréas, les intestins ou encore le cœur et les reins. Notre taux de gamma GT est important.

En effet, si son taux n’est pas élevé, il ne faut pas nécessairement s’inquiéter. Cependant, un taux élevé doit vous alerter car il peut s’agir d’une pathologie grave, nécessitant un diagnostic précis. Pour être dans la norme, il faudra faire baisser le taux de gamma GT en dessous de 35 UI/L pour une femme et 45 UI/L pour un homme.

Les symptômes d’un taux élevé de gamma GT sont inexistants. Par ailleurs, un taux élevé rend compte de la présence d’une maladie potentiellement grave entraînant de lourdes conséquences. Les personnes les plus à risques sont la population âgée de plus de 60 ans.

Un taux élevé de GGT peut mettre en évidence des maladies telles qu’une hépatite, une cirrhose hépatique, un cancer hépatique ou encore une insuffisance cardiaque.

Les causes d’un taux élevé de gamma GT

L’objectif principal dans le cas d’un taux de gamma GT élevé est de la faire diminuer. Il peut y avoir plusieurs causes à l’origine de cette augmentation de taux. Les plus fréquentes sont l’alcoolisme, les maladies hépatiques, le diabète, l’hyperthyroïdie ou encore l’obésité, le surpoids, l’hypertriglycéridémie et l’insuffisance cardiaque.

Dans cette situation l’alcool est à proscrire. En effet, la consommation d’alcool demande au foie du temps pour stabiliser le taux de GGT. Par ailleurs, le taux de gamma GT baisse naturellement grâce à une bonne hygiène alimentaire.

En plus de l’alcool, c’est alors la consommation de sucre et de matières grasses qui sera pointée du doigt. La clé est donc d’opter pour une hygiène alimentaire saine et de compléter avec la pratique d’un sport afin de perdre du poids.

Enfin, il est important de savoir que certains médicaments peuvent faire monter le taux de gamma GT comme les anti-inflammatoire. Parmi ces médicaments, nous trouvons également les antipyrétiques, les antidépresseurs ou encore les contraceptifs contenant des œstrogènes.

La consultation d’un médecin afin de réaliser un bilan sanguin pour avoir un bon diagnostic et d’ainsi éliminer les gamma GT de trop est essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *